Insécurité routière

Publié le par D DELCROIX

Si une politique répressive en la matière offre des résultats, son effet s’inscrit rarement sur du long terme. Une politique de réduction de l’insécurité routière doit d’une part induire auprès des usagers des comportements cohérents avec le type de lieux traversés et respectueux des vitesses autorisées, et d’autre part elle doit aussi aménager les lieux conduisant à une perception de la route en harmonie avec sa fonction et avec la place accordée à toutes les catégories d’usagers.

 

Lutter contre l’insécurité routière c’est apaiser la ville, c’est aménager des voiries de qualité, qui répondent aux besoins et qui sont bien intégrées dans leur environnement.

 

Dans tous les cas la concertation entre la collectivité, les riverains et les usagers de la route est indispensable.

Insécurité routière

Publié dans Aménagement

Commenter cet article